Vive la Cup be’Cup

YO LES COPAINS !

 

Enfin, devrais-je dire les copines pour le coup. Aujourd’hui, je viens vous parler d’un petit objet que j’ai longtemps détesté – c’était totalement injustifié puisque je ne l’avais jamais testé -, il s’agit de la cup ! Il y a environ un an, j’ai même fait une vidéo où je la plaçais parmi les choses que je n’avais jamais eu envie d’acheter. Comme le dit l’adage : « il ne faut jamais dire, fontaine, je ne boirai pas de ton eau. » Il y a quelques mois, la marque be’Cup m’a contactée pour un partenariat et je me suis dit que c’était l’occasion de voir si cette petite coupe était si fantastique que ça. Ma seule condition était de pouvoir la tester un certain temps avant d’en parler. Voyons plutôt.

 

Une coupe menstruelle, qu’est-ce ?

Si jamais vous n’avez jamais entendu parler de la coupe menstruelle (ou cup), voici sa définition : « Une coupe menstruelle ou coupelle menstruelle est un appareil de protection hygiénique féminin utilisé lors des menstruations. Constitué d’une petite coupe en forme d’entonnoir aux bords arrondis et terminée le plus souvent par une petite tige, ce dispositif est le plus souvent composé de silicone médical. Placée à l’intérieur de vagin pour recueillir le sang, la coupe menstruelle peut ainsi rester plusieurs heures en place, avant de devoir être vidée, rincée puis réinsérée. Réutilisable pendant plusieurs années, elle est ainsi perçue comme une alternative écologique aux protections hygiéniques jetables comme les tampons et les serviettes. »

 

Taille 1

Comment l’utiliser ?

Premièrement, il faut savoir quelle taille de cup nous convient. J’utilise la coupe menstruelle de la marque be’Cup en taille 1. Le site vous explique quelle taille choisir en fonction de votre flux menstruel, du type d’accouchement (si vous avez déjà accouchée), et de votre âge.

Ensuite, vient le moment de la première utilisation. Je vous avoue que je le redoutais et c’est d’ailleurs pour cette raison que je n’avais pas envie de tester le coupe menstruelle. J’avais peur que ça se coince, que ça ne passe pas comme il faut, etc. Puis pour être franche, je ne suis pas très à l’aise avec le fait d’insérer des doigts pour la mettre en place. Et en fait, aucun souci ! La première fois que j’ai utilisé la cup, j’ai attendu le deuxième jour de mes règles pour être certaine d’avoir un minimum de flux et que ça « glisse mieux » (car mes règles sont peu abondantes). Comme l’indique la notice avec laquelle vous recevez votre cup, pour l’insérer, il faut la plier d’une certaine manière, une espèce de C. Personnellement, j’ai humidifié ma cup juste avant (et bien évidemment, je l’ai lavée avec un savon doux). J’ai dû essayé 3 fois avant de réussir à parfaitement l’insérer. Cela a été tout seul et pour l’anecdote un peu drôle, j’ai même trouvé ça amusant. Vraiment, ça se fait très rapidement et bien évidemment, vous ne la sentez pas du tout. Ensuite, vous pouvez garder votre cup jusqu’à 6h.

Taille 3

 

Comment la retirer ?

Encore une fois, c’est quelque chose qui m’effrayait aussi car j’avais peur de mettre du sang partout. J’imaginais déjà la scène tout droit sortie d’un film d’horreur et finalement… Rien du tout. Grâce à la cup, j’ai compris qu’en fait, on perdait peu de sang. Même les filles qui ont un flux important, sur la durée totale de leurs règles, il y a rarement plus de 20ml, ce qui est vraiment peu. Bref, pour la retirer, il s’agit simplement de supprimer l’effet ventouse qui fait qu’elle reste en place. Pour se faire, il suffit de pincer la base de la cup et de la retirer tout doucement. Bien évidemment, ça ne fait pas mal et non, une fois sortie, vous verrez que la coupe est loin d’être pleine donc aucune chance de mettre du sang par terre. Pour finir, vous pouvez la nettoyer avec un savon doux et la replacer. Si c’est la fin de vos règles, vous pouvez la nettoyer puis la stériliser en la faisant bouillir 7 minutes dans une casserole ou dans avec le stérilisateur  de la marque qui s’utilise grâce au micro-onde.

 

Mon avis

Avant que be’cup me contacte, comme je l’ai dit précédemment, je n’avais pas du tout envie de tester la coupe menstruelle. Finalement, c’est adopté et j’aurais été bête de continuer à la détester sans raison. C’est pratique, rapide et économique puisque la cup se change tous les 5 ans environ. Je l’utilise aussi lorsque je suis à l’extérieur (je fais juste attention à ce qu’il y ait un lavabo à proximité). Mes principales craintes (de mettre du sang par terre et qu’elle ne rentre pas comme il faut) se sont révélées complètement infondées et j’ai même été surprise de la mettre si facilement. Bref, un conseil, si vous n’avez pas encore craqué, testez la cup, c’est l’adopter ;) Si vous souhaitez l’acheter, c’est en supermarché (Cora, Auchan, Carrefour, etc. : Vous avez la longue liste juste ici !

Article réalisé en collaboration avec be’Cup

14 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *